01 DéC 14 0 commentaire
Sensibiliser pour mieux soigner – © La Nouvelle République.fr

Sensibiliser pour mieux soigner – © La Nouvelle République.fr

Lutter contre le manque de communication : voilà quel était l’objectif de l’hôpital et de la clinique Saint-François de Châteauroux en organisant, de lundi à aujourd’hui, la Semaine de la sécurité des patients dans leur établissement.

« Les professionnels et les patients ne se rendent pas compte qu’ils peuvent être acteurs de soins, explique Ingrid Thomas, responsable de l’unité Qualité et sécurité de l’hôpital. En communiquant davantage – et mieux – sur la douleur ressentie, par exemple ; en précisant si un traitement est en cours ; en reconnaissant certaines erreurs de diagnostic… ». Elle expliquait ainsi la présence des huit stands présents, hier, sur le site : l’un présentait le don d’organes, un autre, la préparation de la sortie des patients hospitalisés, un autre encore, les réflexes à avoir face à la prise des médicaments…

 

Même mobilisation, hier, du côté de la clinique Saint-François. Pascale Picard, directrice des soins, passait de stand en stand. « Les patients peuvent s’informer, faire des quiz, réaliser un test de glycémie, discuter avec des professionnels et des membres d’associations. Tout cela pour casser des préjugés, faciliter le dialogue et les échanges entre les professionnels et les usagers. » Parmi les associations mobilisées se trouvaient Oncoberry, la Ligue contre le cancer, l’Association des paralysés de France, l’Association des diabétiques de l’Indre.

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.